L’origine des cartes à gratter

Origine des jeux de grattage
Origine des jeux de grattage

Vous vous demandez comment les jeux de grattage ont débarqué en France ?
Nous allons voir qu’avant d’être des jeux d’argent, les tickets à gratter étaient destinés à la récolte de fonds et trouvent leur origine aux Etats-Unis.
Notre équipe a mené l’enquête depuis le commencement à aujourd’hui et plus particulièrement en France.
Depuis des années, le visage de ces jeux de chance ont bien évolués devenant ainsi un véritable business.
De plus en plus de parieurs sont attirés par la promesse d’argent facile et de gains rapides.

L’apparition des tickets de loterie aux Etats-Unis

C’est un étudiant américain en informatique un certain John Koza qui a eu l’idée de la carte à gratter dans les années 60.
Aussi, il s’est longtemps intéressé aux jeux de loterie aux USA et il a démarré un projet sur la conception de jeux à gratter pour lever de l’argent pour les associations de charité caritative
Avec un ami ils ont démarré la réalisation de cartons à gratter et ce n’est que 10 ans après que ce jeu de hasard et devenu un jeu de loterie.
La société américaine appelée AstroMed Inc a racheté le brevet aux étudiants et a apporté l’idée de pouvoir remporter un lot.
Par ailleurs, le premier carton à frotter made in USA portait le nom de « The Instant Game » dans les années 80.
De plus, la promesse d’argent facile en un claquement de doigt a tout de suite conquis les américains créant ainsi à l’époque un véritable engouement pour les tickets à gratter de loterie.
L’investissement au départ est minime et les promesses de gains assez élevés.
C’est ainsi qu’a débuté et évolué le ticket de grattage avec des formats et des thèmes différents où les gains sont de plus en plus élevés.
Contrairement à la loterie, le résultat est immédiat et le joueur découvre son sort immédiatement.
Qu’en est t’il pour les parieurs français, sont t’ils accro aux jeux de loterie à gratter ?

Les jeux de grattage en France: un veritable engouement

On sait qu’en matière d’innovations et de nouveautés les américains sont les premiers et quelques années plus tard les autres pays reprennent la même idée en tentant de l’améliorer.
C’est dans ce contexte que la France dans les années 80 a suivi l’idée de pouvoir attribuer un gain sur un ticket de grattage moyennant finance.
L’entreprise FDJ qui ne s’appelait pas encore la Française des Jeux s’est associée avec les buralistes pour la mise en place et la revente de tickets de loterie à gratter.
Aujourd’hui, ce réseau de détaillants s’agrandi et depuis les années 2010 est apparu avec la libéralisation des jeux d’argent en France la plateforme FDJ.fr
Ainsi, les internautes peuvent se rendre directement sur cette plateforme de jeux d’argent légale en France pour effectuer des paris sur:

  • des jeux de grattage en ligne (la marque Illiko),
  • des jeux de paris sportifs ( Parions Sport),
  • des jeux de loterie (Loto, EuroMillions, Bingo Live Multijoueur,

De plus l’entreprise publique propose aux utilisateurs français de télécharger l’application Illiko pour une plus grande interactivité où il est possible de d’acheter des grilles de loterie, de parier sur son équipe de football favorite ou encore de gratter des tickets virtuels.
L’engouement des jeux d’argent traditionnels mais aussi en ligne ne cesse d’attirer de nouveaux parieurs à la conquête de gains rapides et ce à travers toute l’Europe.
C’est ainsi que les autres pays Européens comme le Portugal, l’Allemagne ou encore l’Italie disposent de leur propre système de jeux de loterie.
De nos jours c’est toujours depuis sa création la Française des jeux qui détient dans l’hexagone le monopole des jeux d’argent instantanés.