Histoire des jeux de grattage

Les jeux à gratter: une histoire vieille comme le monde

Histoire des jeux de grattageLes tickets de grattage de la Française des jeux aussi bien les cartons traditionnels que les cartes à gratter classiques ont le vent en poupe.
La raison: la crise économique pousse les gens à la recherche de cash et d’argent rapide. Les comptoirs d’or se frottent les mains en achetant aux particuliers leur or. Ceci dit, cela fait bien les affaires des particuliers qui voient là une excellente opportunité de récupérer de l’argent via une transaction rapide, légale et discrète.
Les prix des cartes à gratter sont également très abordables et avec des règles simples sans aucune complexité particulière.
Il est vrai que dans la famille des jeux de hasard, les jeux à gratter sont des best-seller.
Encore faut t-il connaître ses origines car la plupart des parieurs tentent leur chance sans pour autant connaître l’histoire des jeux de grattage.

Un peu d’histoire sur ce jeu de hasard:

C’est dans les années 70 qu’est apparu le 1er ticket de grattage aux États-Unis.
A l’époque il était utilisé pour récolter des fonds car chaque ticket vendu servait à financer des associations pour les sans abris et autres personnes dans le besoin.
L’objectif de l’époque qui consistait à financier des associations a rapidement été détourné en manne financière visant à récolter des recettes supplémentaires pour les Etats.
L’aspect social a perdu son sens 1er laissant place à l’aspect lucratif.
En France, c’est l’État via l’entreprise publique de la Française des Jeux qui possède le monopole sur les jeux de grattage et de loterie.
La gamme est très étendue avec des jeux variés et des budgets allant de 1 euro à 10 euros pour la carte la plus chère qui est le Millionnaire et où le jackpot est de 1 000 000 d’euros.
La FDJ rafle chaque année le Jackpot en collectant plusieurs milliards d’euros sur l’ensemble de ses jeux de hasard.
Les jeux de grattage ont encore de très beaux jours devant eux et le succès ne ferra que grandir dans les prochaines années car la morosité des ménages est au plus bas, l’inflation et le chômage devraient encore connaitre de fortes hausses.
Même si les jeux de grattage offrent de nombreux avantages, il est prudent de ne pas se mettre en danger en tombant dans l’addiction comme plus de 17% de la population active en France.

Share This: